Quelles substances chimiques affectent la qualité de l’eau ? Focus sur les médicaments et les pesticides dans l’eau

Le compartiment aquatique est le récepteur de nombreux composés chimiques dont l’apport est lié à l’activité humaine. Aux cotés des polluants classiques (hydrocarbures, métaux, …) de nombreux autres composés sont régulièrement détectés dans les eaux superficielles et/ou souterraines depuis le milieu des années 90. Parmi ces composés, on retrouve fréquemment des pesticides tant agricoles que non agricoles (cette part là augmentant de façon relative d’ailleurs) et de plus en plus souvent des principes actifs issus des formulations pharmaceutiques ou encore des produits de soins corporels qui constituent un groupe de polluants émergents qui intéressent spécifiquement les chercheurs en environnement et plus particulièrement dans le domaine de l’eau du fait du manque de connaissance quant à leurs impacts potentiels..
Il est essentiel d’améliorer la connaissance du comportement de ces composés chimiques dans l’environnement aquatique naturel. C’est dans cette optique que de nombreux projets sont mis en oeuvre actuellement pour évaluer la présence et le devenir de ces composés dans le milieu aquatique en développant des approches laboratoire couplées à des approches terrain. De nouvelles méthodologies d’échantillonnage et d’analyse sont développées dans l’optique d’abaisser les seuils de détection car les contaminations sont effectives à l’échelle des ng/L (voire en-dessous) et d’aller vers une meilleure intégration spatio-temporelle. Les travaux actuels se focalisent sur la compréhension des phénomènes de spéciation et de transformation tant biotiques qu’abiotiques qui conditionnent la présence de ces composés dans le milieu aquatique. Les phénomènes qui conditionnent la biodisponibilité et la toxicité de ces composés sont également particulièrement étudiés.
Cet exposé présentera ces différents aspects en se basant sur les pesticides et les composés pharmaceutiques et quelques exemples d’études en se focalisant sur des écosystèmes régionaux comme l’estuaire de la Gironde ou le Bassin d’Arcachon.

Université Bordeaux 1
Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux
EPOC – UMR 5805 CNRS
Laboratoire de Physico- et Toxico-Chimie de l’environnement (LPTC)
Batiment A12
351 crs de la Libération
33405 Talence
France