Pression « osmotique » induite par le cisaillement d’une suspension macroscopique

Les suspensions de sphères macroscopiques (non-browniennes), monodisperses, immergées dans un fluide isodense visqueux représentent un paradigme des systèmes dispersés dominés par les interactions hydrodynamiques.
Alors que le formalisme utilisé pour la description de la rhéologie de ces suspensions semble devenir consensuel, il introduit des grandeurs effectives (viscosité, contraintes normales), qui ne sont pas faciles à mesurer, et font encore l’objet de nombreuses expériences.
Après avoir résumé les avancées expérimentales récentes, je présenterai des mesures de pressions de grilles, réalisées en paroi de dispositif de Couettte, dans une expérience inspirée des mesures osmométriques dans les systèmes browniens. Les notions de pression particulaire et de contraintes normales seront discutées.
Enfin je présenterai des mesures de pressions de grilles dans des suspensions bidisperses, et discuterai de la pertinence de la notion de « pression partielle » dans de tels systèmes.