Détachement et étalement de suspensions

Au cours de ce séminaire, je présenterai deux axes de recherche. Je discuterai tout d’abord d’expériences de détachement de gouttes de suspensions de maïzena depuis une aiguille. Dans ces conditions, les suspensions peuvent présenter un comportement analogue à celui d’un fluide viscoélastique. Ce comportement viscoélastique est lié à une augmentation des contraintes normales, qui se produit à la même échelle de temps en cisaillement et en extension. De plus, une instabilité de flambage est observée après la rupture du pont liquide reliant la goutte à l’aiguille (Fig. a). Je montrerai par des observations à l’échelle des grains durant le détachement que ce comportement est la conséquence d’une transition dans un état « jammé » de certaines portions du pont liquide

Je présenterai enfin une étude sur l’étalement d’une solution aqueuse de surfactant sur une couche épaisse d’eau (Fig. b). En utilisant une émulsion comme traceur, nous avons mis en évidence que l’étalement est efficace sur une distance finie l. Cette distance varie avec la nature du surfactant. Je montrerai que l’affinité du surfactant dans la couche liquide est le paramètre clé permettant de comprendre la dynamique de ce système.