Développement d’une méthodologie pour la conduite en sécurité d’un réacteur continu intensifié

L’objectif de ce travail est de développer une méthodologie d’étude de sécurité pour la mise en oeuvre d’une réaction exothermique dans un réacteur continu intensifié.
Elle est établie sur un cas modèle : la transposition de l’estérification de l’anhydride propionique par le butanol dans un nouveau concept de réacteur/échangeur. La démarche se décline en trois étapes. La première passe par l’acquisition de données calorimétriques permettant de caractériser la dangerosité des composés et de la réaction et inclut la validation d’un modèle cinétique. La deuxième phase comprend la détermination de conditions opératoires pour un fonctionnement sûr en marche normale à l’aide d’un modèle de simulation et la réalisation d’expériences. La dernière partie concerne l’évaluation du caractère intrinsèquement plus sûr du réacteur en marche dégradée (arrêt des fluides) lié à l’inertie thermique de l’appareil. Le simulateur dynamique est alors utilisé pour prédire l’évolution des températures en cas de dérive.