Nos tutelles

CNRS Université de Bordeaux Solvay

Rechercher




Accueil > Séminaires > Archives > Archives 2012

Interfaces liquides photo-contrôlées. Applications aux mousses

Eloise Chevallier, PPMD (UMR-7615), ESPCI

par Salmon Jean-Baptiste - publié le , mis à jour le

Les mousses, présentes dans de nombreux produits ou procédés, doivent pouvoir être conservées plusieurs mois ou être éliminées très rapidement. Il est donc important de contrôler et comprendre leur stabilité.

Nous proposons ici un nouveau système : une mousse stable à la lumière ambiante qui est déstabilisée sous l ??effet d ??une lumière UV.
Cette mousse est constituée d ??un tensio-actif photo-stimulable synthétisé au laboratoire. Sa queue hydrophobe, contenant un groupe azobenzène, change de conformation sous l ??effet stimulus lumineux. Dans ce séminaire, je montrerai comment le changement d ??amphiphilie du tensio-actif sous UV se répercute sur différentes interfaces liquides, qui tendent à modéliser les différentes échelles de la mousse.

En effet, sur une interface eau-air, la photo-stimulation modifie fortement l ??adsorption du tensioactif. Du fait des flux de tensio-actifs créés à l ??interface, la tension de surface peut être contrôlée par l ??intensité lumineuse. Sur un film de savon, les interactions DLVO sont modifiées par le stimulus, si bien qu ??apparaissent des instabilités hydrodynamiques que l ??on caractérisera. Enfin, à l ??échelle de quelques films de savon, je tenterai de décrire les écoulements Marangoni qui ralentissent le drainage d ??une mousse pourtant déstabilisée.